Une application moderne, qu’elles que soient les fonctionnalités qu’elle propose, ne serait rien sans un minimum de style. Pour cela, Dojo et Dijit disposent de très nombreux modules et widgets, et il est entendu que l’exemple proposé ici ne présentera que quelques unes des possibilités offertes par le framework : manipulation de contenus médias, d’images et plus simplement du css.

Pour finir ce premier tour d’horizon de Dojo, nous allons donc réutiliser les modules de morpion et de sudoku pour les intégrer ensemble et leur appliquer dynamiquement du style de façon à réaliser une plateforme de jeux.

Dojo_jeux_visuel

lire la suite…

Laisser un commentaire

Après avoir testé la modularité Dojo au travers du chargement AMD, une seconde fonctionnalité indispensable pour construire des applications d’envergure est l’usage d’un système de données. Dojo offre différentes possibilités de connexion vers des systèmes de données mais dans un souci de simplicité nous nous contenterons d’un système de fichiers Json.

Le sujet du jour sera donc de faire évoluer le morpion du billet précédent en un jeu de sudoku capable de charger une grille initiale parmi celles stockées dans un fichier de données Json.

Dojo_sudoku_visuel

lire la suite…

1 commentaire

Pour débuter cette nouvelle série de billets autour de la technologie Dojo, il m’a semblé essentiel de comprendre comment déclarer et utiliser des ressources externes.

Le sujet du jour va ainsi être d’utiliser un script js externe pour générer sur une page blanche un simple jeu de morpion. La stratégie utilisée ici implique une version de dojo récente afin d’exploiter le chargement dit AMD, « Asynchronous Module Definition ».
Dojo_morpion_visuel

lire la suite…

1 commentaire

Le temps me manque pour gérer ce blog comme je le souhaiterai. Afin d’accélérer la rédaction et la publication des articles, j’ai donc décidé de ne les écrire pour le moment qu’en français. Par ailleurs, en raison du nombre croissant de spams (j’imagine que c’est signe que le référencement progresse…), la publication de commentaires a été modifiée et nécessite désormais la saisie d’une adresse mail. Pour finir par un point plus positif, la présentation du code source a été considérablement améliorée par l’utilisation du plugin Pastacode

Ces modifications simples me permettront je l’espère de poster des billets techniques plus lisibles, plus régulièrement. Le travail autour de Mowes se poursuit et fera l’objet de futurs billets, mais dans les semaines à venir, mon activité se concentrera sur un sujet différent : Dojo!

Laisser un commentaire

Après le serveur HTTP Apache, Eclipse est un autre des outils incontournables des développeurs web mais il nécessite quelque configurations pour permettre une efficacité maximale. Dans ce post, nous verrons comment installer un environnement de développement complet pour PHP à partir du plugin Eclipse PDT (partie 1). La manipulation de la base MySQL et des données sera assurée depuis Eclipse à l’aide du plugin DTP (part 2). Enfin nous porterons une attention particulière à la qualité et à la maintenance du code grâce à l’utilisation du formatage de code et des règles Checkstyle (à venir). Afin de poursuivre la construction d’une solution portable, le processus d’installation proposé ici est basé sur le post précédent. Dans de futurs articles, nous verrons comment combiner cet environnement avec Subversion pour la gestion des sources puis avec Hudson et Sonar afin de disposer d’une plateforme complète de contrôle continu.
lire la suite…

Laisser un commentaire